Comment est né le documentaire HUB au bout des doigts ?

Samedi 21 Novembre nous devions être au festival de bande dessinée de la Bulle d’Or à Brignais. On aurait diffusé le documentaire sur l'auteur Hub puis vous auriez pu poser des questions. Alors, voici ce que Benjamin Laurent, le réalisateur, aurait pu vous dire.


L’idée du documentaire « Hub au bout des doigts » est née d’une histoire d’amitié.

Celle-ci a commencé il y a quelques années à la suite d’une opération que j’organisais avec une association, HyperSuper, où Humbert était venu rencontrer des enfants dans un service de soins psychiatriques. On avait passé une super journée, il avait montré aux enfants le travail d’un dessinateur de bande dessinée.


Quand il était sur la fin du Serpent et la lance, on a l’habitude de boire des cafés ensemble, je lui ai proposé de faire des petites vidéos pour facebook et youtube (rien de très glorieux) afin de préparer la sortie de son thriller aztèque. En allant chez lui, en regardant ce travail qu’il faisait, hyper méticuleux, etc. Ça m’a fasciné et je lui ai dit, on va en faire un film ! Il m’a demandé ce que je pensais en faire après et je lui ai dit « on verra ! ».


Ça a donné donc « Hub au bout des doigts » qu’on a diffusé au Festival d’Angoulême pour la première fois, pardon, on a d’abord fait une avant-première au Cinéma Bellecombe en novembre 2019 pour la sortie du Serpent et la Lance.


Après on l’a diffusé, dans des festivals pour venir rencontrer le public qui apprécie son travail et qui a envie d’en apprendre un peu plus sur la Bande Dessinée.


Pourquoi avoir travaillé en couleurs et en noir et blanc ?


Alors sur « Hub au bout des doigts » il y a un travail un peu particulier sur la colorimétrie.


C’est à dire que j’ai beaucoup travaillé en "split screen" (écrans partagés) parce qu’il y avait 2 choses que je voulais absolument faire.


D’abord avoir des images d’Humbert en train de travailler et qui commente ce travail. Ce qu’il fait d’ailleurs très bien, il explique vraiment ce qu’il est en train de faire, pourquoi et comment il le fait.

Et en même temps je voulais une interview en dehors de ces temps de travail, qui soit plus posée et dans laquelle je peux lui poser des questions sur son parcours, son travail d’auteur sans qu’il soit parasité par ce travail qui peut être prenant.


Donc au montage, quand j’ai voulu intégrer ces 2 parties, j’ai essayé de les dissocier. Du coup, l’utilisation du noir et blanc et de la couleur ça permettait de jouer sur la temporalité. C’est à dire que ce qui est en couleur montre que le temps avance parce son travail avance. Il y a cette urgence de finir qu’on essaye de décrire dans le film parce que je l’ai vraiment filmé sur les 200 deniers jours. Et ce travaille en noir et blanc qui permet de fixer le temps de cette interview qui a duré 2h chez lui.


Pour moi c'est aussi un rappel de ce qu’est la bande dessinée, c’est-à-dire un art qui commence d’abord en noir et blanc. Sur le scénario, en général on écrit en noir sur blanc et après avec le storyboard qui se fait au bleu ou noir. Le travail d’encrage qu’on voit beaucoup dans le film qui est en fait un travail en noir et blanc, la couleur vient après. Il y a encore beaucoup de bande dessinée qui sont qu’en noir et blanc. Je voulais donc rappeler ce côté BD à travers la colorimétrie du docu.


On dit Hub ou Hub ?


Alors ça c’est un débat qui passionne les foules. Je crois qu’il n’y a pas vraiment de réponse, lui je crois qu’il dit Hub (à l’anglaise) mais des foi il dit Hub (à la française).


Hub ou Hub c’est un peu chacun comme il veut. Vous pouvez lui poser la question mais il ne répondra pas !


Retrouvez cette interview en vidéo !


Pour en savoir plus sur le travail de HUB retrouvez le documentaire "HUB au bout des doigts"

en DVD en cliquant ici.

et le site internet officiel de HUB en cliquant sur le logo :



  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icône
  • Vimeo sociale Icône
  • Instagram

Pour ne rien rater inscrivez vous à notre

Newsletter

Studio Parolox - Capital 10 000 € - RCS Lyon 880 979 976

Bureau : 13 rue Burdeau - 69001 Lyon

Siége social : 19 chemin de Combalat 69630 Chaponost

© 2020 Studio Parolox EURL